dessins d' enfants du camp de Gurs

conservés par Elsbeth KASSER

dessin d'enfant
Jean BEDONSKI, 10 ans
Emilie SILECKA, 10 ans
Ingrid ESSLINGER, 12 ans
 |  retour aux documents  |  page précédente  |


"Malgré cela, dans tout cet apitoiement, on trouvait le courage et l’énergie pour se redresser. Lorsque l’on vit que notre détention allait durer, des baraques scolaires furent aménagées pour que les enfants suivent une éducation. Des enseignants bénévoles instruisaient, sans livre, aussi bien que possible. En même temps, les autorités du camp permirent aux enfants des sorties journalières dans les environs du camp. C’était pour nous, derrière les barbelés, une joie de voir les enfants marcher dans les rues du camp chantant leur chansons."

extrait du témoignage de Max DREIFUSS

Après le départ des enfants du camp de Gurs pour Auschwitz via  Drancy
l'infirmière  Elsbeth KASSER  qui s'occupait d'eux a gardé en partant, leurs dessins.

"Qu'allait-il arriver aux enfants? Qui va avec qui? Je n'oublierai jamais comment j'ai aidé un père en larmes à porter son bébé pour la dernière fois. Que devait faire la mère? Emmener l'enfant avec elle, vers une mort quasi certaine, ou le laisser à Gurs pour un destin aléatoire? Comment chacun pouvait-il prendre de pareilles décisions? Il me fallut longtemps pour surmonter mes difficultés à parler de cette période. Je n'ai jamais pu oublier les yeux affolés des déportés et leurs cris venant des wagons à bestiaux: «Soeur Suisse, racontez dans votre pays, racontez au monde entier ce qui se passe ici!» 

C'est ce que j'espère faire grâce à ce livret et à cette exposition.

Elsbeth KASSER Zurich, avril 1989

Les dessins des enfants  du Camp de Gurs - conservés par Elsbeth KASSER - ont été réunis  par Thomas BULLINGER du  Skovgaard Museets de Viborg au Danemark   pour une exposition en 1993, voici quatre des dessins d'enfants qui figuraient dans le catalogue de cette exposition.