Dans son ouvrage "Les Juifs a Toulouse et En Midi Toulousain au temps de Vichy" Jean Estebe, professeur d'Histoire à l'Université Toulouse Le Mirail écrivait en substance que les premiers juifs a avoir quitté l'Allemagne en convoi ferroviare avaient pris la direction des Pyrénées. Il faisait référence à l'opération conduite par Robert Wagner-Backfischchronologie: voir le 9 novembre 1923 Gauleiter d' Alsace et du Pays de Bade et Josef Bürkel chronologie: voir le 20 octobre 1939 Gauleiter du Westmark: le Palatinat, la Sarre et la Lorraine.

< Cette partie du site est focalisée la période qui débute à la fin d'octobre 1940 avec l'expulsion des juifs du Pays de Bade, du Palatinat et de Sarre, expulsion aboutit à leur internement dans les camps du sud ouest de la France.

Le 24 octobre 1940, le maître du Reich rencontre  le chef de l'Etat Français à Montoire. Le 28 octobre, la Reichbahn passe  commande à la SNCF de 285 locomotives de type BR 44.

La période étudiée dans cette partie du site s'achève par les décisions d'août 1942, les rafles d'août  et de septembre de Montauban et du Tarn et Garonne et les déportations; avant l'occupation de la "zone libre" le 11 novembre.  Etablie par Rachel ROIZES et l'Association MEJD, voici la liste des enfants déportés de Toulouse.

Des documents existent, souvent disséminés. Quelques uns sont rassemblés sur ce site. Un ensemble de liens  éclairent cette période,  et son importance aujourd'hui.
Une chronologie des évènements est établie.



Vue des Pyrénées

une histoire

 inachevée