johanna Geissmar

 
source: Richard ZAHLTEN Dr. Johanna GEISSMAR
Edition: Hartung - Gorre
ISBN 3-89649-661-1

Johanna Geissmar née le 7 décembre 1877,  était la plus jeune des quatre enfants d'une famille de Mannheim.  En 1900, des femmes furent pour la première fois admises à l'université d'Heidelberg. Johanna Geissmar choisit alors d'étudier  la médecine, elle termina ses études en 1909. 

Elle s'occupa des grands blessés  à l'hopital d'Heidelberg pendant la première guerre mondiale,  dès la fin du conflit, elle décida de se spécialiser dans la pédiatrie. En 1920,  elle put ouvrir un cabinet de pédiatrie, elle devint rapidement un médecin apprécié.  

En 1933, les mesures prises  par les nazis contre les médecins juifs l'obligèrent à fermer son cabinet. Elle quitta Heildelberg le 28 août 1933 pour Bärental dans la Forêt-Noire. Puis à partir de 1935, elle vécu à Saig où ses origine juives furent rapidement connues. En novembre 1938, Johanna Geissmar a été agressée violemment

 Elle a alors  trouvé  refuge chez son amie Erika Schwoerer dont la famille était hostile au nazisme . Erika Schwoerer tentera vainement de protéger Johanna Geissmar

 A la fin d’octobre 1940, Johanna Geissmar fût conduite au camp d’internement de Gurs.

Elle intégra comme médecin internée, l’équipe de  soin du camp. En août 1942, bien que son nom ne soit pas inscrit sur la liste des déportés, elle décida de se joindre à un des premiers convois pour tenter de retrouver ses frères et sœurs. 

Johanna Geissmar  est morte le  jour de son arrivée au camp d'Auschwitz-Birkenau, le 14 août 1942